Conditions de sortie de confinement : les lycées


Ce jour nous avons adressé à la Collectivité par courrier les modalités de déconfinement des lycées, suivant les recommandations reçues du national.

L’UNSA considère que certaines mesures sont incontournables et relèvent d’un plan d’action qui doit être discuté en CHSCT et qui sera ensuite décliné par établissement scolaire : il faut associer les représentants des CHSCT aux mesures décidées dans chaque établissement car ils sont concernés directement et peuvent par leur connaissance des sites et des agents, corriger le plan d’action arrêté par l’Autorité.

Pour nous, une rentrée ne peut se faire sans respecter à minima les points suivants :

  • Le personnel vulnérable ne doit pas être mobilisé ;
  • Il est primordial qu’une désinfection en profondeur des locaux soit réalisée par des professionnels aguerris, reconnus et pratiquant normalement ce type d’intervention. Cette désinfection devra être réalisée quotidiennement, dans tous les locaux, pour limiter les risques sanitaires. En aucun cas les personnels d’entretien des collectivités locales ne sont formés ni habilités pour pratiquer ces désinfections et ne pourront être mobilisés pour cette tâche. Ce serait irresponsable de leur faire courir ce risque supplémentaire qui pourrait justifier l’exercice d’un droit de retrait ;
  • Les personnels doivent bénéficier d’un dépistage préalable et être dotés de masques, gants et gel en quantité suffisante pour une période de quinze jours renouvelables ;
  • Des protocoles spécifiques à chaque métier doivent être fournit à l’instar de ce qui a été fait pour les espaces verts ;
  • Dans chaque établissement doit être désigné un délégué à la santé choisi parmi les agents ayant des compétences reconnues (l’infirmière scolaire notamment) capables de préparer les agents aux gestes barrières et au port des moyens de protection. Cet agent pourrait être aussi le référent susceptible d’être contacté en temps réel, au minimum par téléphone portable, en cas de difficultés rencontrées par les agents ou enseignants… Ce rôle ne peut être fait par le chef d’établissement qui ne peut être juge et partie et qui de plus ne possède pas les compétences sanitaires nécessaires.

Bien évidemment, dans l’hypothèse où les établissements rouvriraient à la date du 11 mai 2020, dans les conditions définies ci-dessus et seulement dans ces conditions, l’UNSA demande que les mesures de reconnaissance financière, au travers de la prime non obligatoire de 1 000€ préconisée par le gouvernement, bénéficient à l’ensemble des personnels affectés dans les établissements scolaires.

Nous veillerons que soient garanties les conditions de travail et la préservation de la santé de nos collègues, dans une période cruciale où ces agents font preuve de responsabilité, d’engagement et de dévouement au service de nos concitoyens.

Bonne fête du travail à tous


Chers.es amis.es

Chers.es Collègues

En ce jour, les membres et élus.es de l’Unsa Région Réunion vous souhaite une bonne fête du travail à vous et vos proches.

Portez vous bien reprenez soin de vous

Préparation de la reprise post-confinement : le travail a commencé


Chers Collègues,

L’Autorité Territoriale a engagé depuis le début de cette semaine la préparation de la reprise post-confinement qui devrait se faire conformément aux annonces du Premier Ministre à partir du 11 mai.

La Collectivité n’a pas jugé bon d’associer les organisations syndicales dans cette phase, mais nous tâcherons d’être force de proposition autant dans la phase de préparation que lors de la présentation du plan de reprise de l’activité qui devrait se faire lors d’un prochain CHSCT. Notre priorité restera la protection de la santé de tous les agents, autant santé physique que psychologique en garan­tissant aux per­son­nels que les condi­tions sani­tai­res d’une reprise du tra­vail sans ris­ques d’une conta­mi­na­tion accrue soient rem­plies sur tous les sites et notamment dans les lycées.

Nous restons à votre écoute au travers du formulaire ou de notre page facebook. Il est important que vous soyez associés au travail qui a été confiés aux DGA et aux Directeurs. Le dialogue social doit être mis en avant pendant cette crise et durant toute la phase de sortie de crise.

En tout état de cause, jusqu’à la fin du confinement, seules les missions prioritaires ou stratégiques identifiées comme telles peuvent être réalisées en présentiel.

Soyons mobilisés au service de la Nation, mais pas n’importe comment !

En attendant, restez chez vous, portez vous bien et à bientôt.

Covid19 – Reprise du 11 mai – Un mode de fonctionnement à repenser


L’UNSA demande la reconnaissance élargie du Covid-19 comme maladie professionnelle


L’UNSA demande la reconnaissance élargie du Covid-19 comme maladie professionnelle : https://www.unsa-territoriaux.org/l-unsa-demande-la-reconnaissance-elargie-du-covid

Intervention de Patrick Jayme Secretaire General de L’union régionale Unsa territoriaux


Retrouvez en ce moment sur Antenne Reunion l’intervention de Patrick Jayme dans le JT de 12h30.

L’UNSA Fonction Publique propose une foire aux questions pour aider les agents publics, les fonctionnaires et les contractuels, durant cette crise sanitaire. Les salarié·es pourront trouver la réponse à leurs interrogations sur la foire aux questions de l’UNSA. Elle sera complétée en fonction de l’évolution de la réglementation et de la situation sanitaire.


https://4chxg.r.a.d.sendibm1.com/mk/cl/f/H6xlM6J1lc27an_8zgcq-5MtuHm2t_EHYX-U8I5QU0WByCaTrZys04Tcb6T4pEOcodooiGYLp2rSt2TzuBb7ZkfxVDbv7fw1BdTJUfmDnwZX9dqUMKAlsK0h_7969iowfkqZXD4jmZ87O_fxJolXo6MoEhHHy8LE3GmBxz73Xnw-Ey1ZM3GE1iJWPIlZ

Suites du CHSCT exceptionnel du 7 avril 2020


Cher.e.s collègues,

L’Unsa a activement participé au CHSCT exceptionnel qui s’est tenu ce mardi 7 avril. Nous vous adressons ci-dessous un bref compte rendu des échanges.

A ce jour la situation des agents de la Région est la suivante :

  • Agents des lycées : des services minimum sont assurés dans les établissements scolaires ouverts, avec 1 ou 2 agents mobilisés en moyenne et par roulement. Il reste la question de l’entretien des espaces verts à régler pour limiter la propagation des moustiques : l’Unsa n’était pas favorable à la proposition de l’Autorité de mettre à disposition un seul agent par lycée et nous avons proposé de mettre en place un service minimum composé de 2 agents équipés et formés aux gestes barrières, pouvant réaliser un entretien mensuel. Une note sera prochainement transmise aux établissements sur ce sujet. L’Autorité nous a également précisé qu’aucun lycée n’est actuellement mobilisé en centre d’hébergement sanitaire, et que si cela devait se faire ce sera avec les moyens humains de l’ARS ;
  • Agents administratifs : la majorité des agents est en situation de télétravail. Seul une parti des agents de la logistique et de la DSI continue d’intervenir ponctuellement sur le terrain avec les moyens de protection suffisant selon l’Autorité ;
  • Agents des routes : le service est réduit à son strict minimum avec 20 agents mobilisés sur toute l’île par jour, ce qui est en cohérence avec la réduction du trafic. Les moyens de protection sont également suffisant selon l’Autorité ;

La DL a informé le CHSCT sur la commande d’équipements de protection en nombre suffisant mais les ruptures de stock au national provoquent des difficultés d’approvisionnement.

La DRH n’a pas de lecture précise sur la situation administrative de chaque agent. Dans les jours qui viennent, chaque agent devra déclarer sa situation quotidienne depuis le 17 mars (télétravail ou Autorisation Spéciale d’Absence). Il est rappelé que 5 jours consécutifs d’ASA entraînent une retenue d’un demi RTT sur le quota annuel (réglementation en vigueur pour les ASA). La Collectivité nous a assuré qu’il n’y aura pas de coupure de salaire et que chaque cas spécifique sera analysé en tenant compte de la situation exceptionnelle.

Suite à notre demande, le médecin du travail a proposé de mettre en place des fiches de recommandations médicales en fonction des différentes situations actuelles et notamment pour éviter les TMS en télétravail.

Le sujet de la sortie du confinement a été rapidement abordé et l’Autorité prévoit la mise en place d’actions de communication avec des recommandations à destination des agents. Nous avons demandé que ces fiches soient soumises à l’avis du CHSCT avant diffusion aux agents.

Un prochain CHSCT permettra d’échanger sur les modalités de reprise des agents avant la fin du confinement.

Nous avons fait part de nos remarques complémentaires dans ce courrier adressé ce jour à l’Autorité. En effet, nous n’avons pas eu de réponse sur des sujets essentiels :

  • Quelles sont les missions essentielles au fonctionnement de la Collectivité arrêtées à ce jour ?
  • Quels sont les effectifs mobilisables et mobilisés ?
  • Réglementairement, quels dispositifs de protection doivent être mis en place à destination des agents mobilisés, par corps de métier : agents des lycées, agent d’accueil, équipes techniques, agents d’intervention, agents administratifs, etc. ?
  • Quelle est la composition de la cellule de crise ?
  • Quelles sont les personnes en charge des remontés de terrain à la cellule de crise ?

Nous ne manquerons pas de vous faire savoir les réponses apportées par la Collectivité.

CHSCT exceptionnel : COVID 19 et agents Région


Chers collègues,

Ce jour se tiendra un CHSCT exceptionnel afin que la Collectivité et les représentants syndicaux puissent échanger sur la situation actuelle des services.

Nous avons déjà adressé un certain nombre de points qui nous souhaitons abordé :

  1. présentation du PCA acté par la Collectivité : quels sont les missions essentielles au fonctionnement de la collectivité, quel effectif est mobilisable, quel dispositif de protection est mis en place à destination des agents mobilisés?
  2. état des lieux sur le nombre d’agents en poste actuellement dans les services, en ASA et en télétravail ;
  3. mobilisation des agents des lycées : l’Unsa a réalisé en partenariat avec la DRH un gros travail entre le 19 et le 24 mars pour faire remonter tous les dysfonctionnements dans les lycées. Attention plusieurs cas problématiques subsistent et ils seront abordés ce jour ;
  4. agents des routes : les moyens de protections mis à disposition sont insuffisants. Quelle est la démarche engagée par la Collectivité pour assurer la protection des agents sur le terrain ? Ces derniers demandent une reconnaissance au travers d’une prime de risque pour leur présence malgré les risques encourus ;
  5. recommandations pour éviter les TMS en situation de télétravail et bonnes pratiques à rappeler aux agents ;
  6. modalités de reprise progressive de l’activité
  7. Mise à disposition des locaux de la Région en centre d’hébergement sanitaire annoncé par le Président en assemblée pleinière : agents mobilisés ?

Nous ne manquerons pas de vous faire un retour après cette séance.

Le salaire des Territoriaux en baisse #PatrickCampagnolo #lagazettedescommunes


https://www.linkedin.com/posts/patrick-campagnolo-8772046a_le-salaire-des-territoriaux-en-baisse-en-activity-6649720363267694592-wSPA