Nous avons adressé ce jour à l’Autorité Territoriale un certain nombre de constats et de demandes liés à la crise sanitaire que vit notre île actuellement. Nous avons alerté l’Autorité sur le fait que les agents sont d’une manière générale en demande d’une procédure écrite pour la gestion des cas covid potentiels dans les services. De nombreuses questions demeurent sans réponses et nécessiteraient une communication élargie de la part du médecin du travail :

  • que faire en cas de suspicion d’un cas covid dans mon service? dans mes collègues? dans les usagers qui fréquentent mon lieu de travail?
  • quel est le rôle du manager dans la prévention des gestes barrières? Ils ne s’estiment pas suffisamment formés et livrés à eux mêmes ;
  • quelle est la situation administrative d’un agent qui est mis en isolement suite à une suspicion d’infection ou qui est infecté?

 Concernant les agents vulnérables, certains services ne disposent pas encore des masques spécifiques. Nous avons demandé que le médecin du travail qui dispose de la liste des personnes concernées puisse s’assurer que chaque agent soit bien équipé. 

Pour nos collègues des lycées et des CREPS, nous avons signalé la grande peur qui s’installe de jour en jour. Les agents sont bien conscients de l’importance de leur mission de service publique mais ils commencent à subir les baisses d’effectifs liés aux arrêts maladies et aux personnes en isolement. La charge de travail imposée par le guide sanitaire en vigueur dans les lycées nécessite un effectif minimum qui n’est plus atteint dans certains établissements, ce qui signifie donc que certaines obligations sanitaires ne sont plus remplies. Nous avons donc demandé que la Collectivité s’assure de sa capacité à maintenir en fonctionnement ses établissements en mettant des moyens humains nécessaires en renfort. 

Enfin, nous avons demandé que la Collectivité adapte les modalités de travail de ses agents à la situation sanitaire qui se dégrade de jour en jour en limitant au maximum les interactions entre les agents :

  • en ré-assouplissant les conditions d’accès au télétravail sur le modèle de ce qui a pu se faire durant la 1ere phase de déconfinement : demande par formulaire simplifié, utilisation du matériel personnel de l’agent, etc. ;
  • en adaptant les horaires des agents d’intervention des routes sur un format 2x8h.

Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de l’évolution de la situation dans les jours à venir.    

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s